:: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la recherche des baies sauvages. Ft Jane Lumbard

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 2 Sep - 14:11
Invité
A la recherche des baies sauvages.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard
Suite de : Le Karma, parfois, c'est cool.

Il arrivait presque onze heures quand nous sommes partis Jane et moi en forêt. Enfin, plus loin que là où nous habitions en tout cas. J'avais marché vers le sentier qui entourait notre coin de forêt, Jane me suivait. Je ne sais pas comment j'avais eu le courage de lui demander de venir avec moi. Sûrement la fatigue et la chaleur. Il faisait vraiment chaud aujourd'hui, c'était décevant sachant que la nuit précédente, il avait plu comme pas possible avec un vent ahurissant. Il avait même arraché mon toit, quand même.

Finalement, j'avais eu raison d'aller la voir pour cette simple blessure. Très franchement, entre vous et moi, j'aurais pu me passer de ses soins, cela aurait fini par guérir tout seul, mais quel en aurait été l'intérêt sinon ? Inconsciemment je crois que je voulais passer du temps avec elle.

-Qu'est-ce qu'il fait chaud. Heureusement qu'il y a beaucoup d'ombre chez nous pas vrai ?

Je m'étais retourné avec un sourire franc et heureux. Le premier de la journée. Je pointais du doigt un tas de buissons plus loin.

-Je crois que c'est par là que j'avais trouvé des mûres et des fraises sauvages l'autre fois. Elles n'étaient pas encore mûres. J'espère qu'elles ont bien grossit depuis ! Ca serait cool de ramener des fruits aux cabanes. Ca ferais plaisir aux autres j'en suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 107
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 18:09


 ❝ À la recherche des baies sauvages ❞
 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Jane suivait Hugo dans la forêt silencieusement. Le silence ne la dérangeait pas, il était agréable. La chaleur la faisait transpirer, elle pensait désespéramment à une serviette ou une éponge mouillée. À défaut d'en avoir, elle secouer son t-shirt dans l’espoir de faire circuler un minium d'air contre sa peau. Le fait d'être à l'ombre des arbres arrangeait légèrement son problème. En plus elle était seule en forêt avec un garçon. Comment ne pas se rappeler que avant au collège, être seule avec un garçon signifiait pleins de chose ? Et comme avant au collège, elle était mal à l'aise d'être avec un garçon tout seule. Elle n'avait jamais compris pourquoi, ça devait être la timidité.

- C'est vrai,
dit Jane avec un sourire, en s'excitant dans sa tête du style "oh j'y pensais y a même pas trente secooondes".

Il se retourna, un grand sourire sur le visage, et Jane s'arrêta aussi en dissimulant du mieux qu'elle pouvait son excitation. Mais en remarquant le sourire du brun elle ne pu s'empêcher de sourire en grand à son tour. Jane suivit le doigt d'Hugo du regard, puis regarda le garçon à nouveau.

- C'est vrai, ils vont êtres contents !
s'exclama-t-elle en s'approchant du buisson, dépassant Hugo. Au fait, on les met où les baies Hugo ? demanda-t-elle dans un éclaire de génie, en regardant le buisson, la mine contrariée.

De son côté Jane n'y avait pas pensé. C'était un peu con de s'en rendre compte seulement maintenant mais bon, elle était trop occupé à penser à autre chose. Un certain garçon qui lui avait pris la main en lui proposant de partir dans la forêt avec lui, c'est possible. Mais chut. Les sourcils froncés elle se tourna vers lui, attendant sa réponse.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 2 Sep - 19:04
Invité
A la recherche des baies sauvages.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard
Suite de : Le Karma, parfois, c'est cool.

-Au fait, on les met où les baies Hugo ?  

Je m'arrêtais de sourire et de marcher. Avec un soupir désespéré, je me frappais la tête avec ma main. Bien sûr, dans ma hâte et ma précipitation, j'en avais oublié de prendre un panier. Quel imbécile je fais. Je suis beaucoup trop étourdis et après je me demande pourquoi les autres me protègent autant ?

-En fait, je n'y ai pas pensé. Attends ! Je vais essayer de fabriquer un panier.

Je me ruais vers les arbres, plus loin, hors du sentier battu. Il y avait là de quoi faire un beau panier. Il ne durerait pas très longtemps, fait de lierres grimpants ou de Wisteria, dans un climat tempéré, hors d'état de vivre, la tige mourrait dans une journée ou deux, au plus. Mais pour l'heure cela irait bien.

Je sortais mon petit couteau de ma ceinture et commençais à découper adroitement les plantes. D'une longueur conséquente, je pourrais les enrouler entre elles pour en fait une solide base.

Petit à petit, il prenait forme sous mes mains. D'abord, les tressées entrent elles, puis tressées les tresses encore entre elles en croisement. Pour que les fruits ne s'échappent pas, je les resserrais un maximum, en prenant garde à ne pas tout casser.

Le lierre est solide, mais jusqu'à une certaine mesure de force -bon ok, de ce côté-là, c'est pas trop un problème vous me direz...-.

Pas peu fier de mon œuvre, j'avais fabriqué un petit panier vite fait bien fait. Il n'était pas forcément très beau, un peu tordu et mal arrondis, avec des feuilles qui dépassaient de partout. Mais j'allais quand même le présenter à Jane, un grand sourire victorieux aux lèvres.

-Je crois que ça ira. Ca nous évitera de tâcher nos vêtements et de pas écrasé les fruits. Fait attention en le portant, il est fragile, ce serait bête de le casser !
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 107
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 19:35


 ❝ À la recherche des baies sauvages ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 

Jane suivit Hugo des yeux quand il se déplaça pour aller vers un arbre. Elle resta admirative devant les mouvements sûrs qu'il faisait. Jane se serait déjà coupé 25 c'était certain. Hugo, lui, tressé et créait un panier sans hésitation, la mine concentrée. Jane ne cacha pas sa mine impressionnée quand il revient près d'elle, le panier complétement terminé dans sa main.

- Tu n'as qu'à le garder, j'ai trop peur de l’abimer,
sourit-elle.

Elle s'accroupit près du buisson, en remarquant déjà pleins de petits fruits ayant l'air mûres. Elle regarda les buissons aux alentours : ils étaient à peut près tous parsemés des fruits.

- Tu m'aides ?
demanda-t-elle au garçon en souriant cachant le soleil à l'aide sa main.

Elle prit quelques baies dans sa main, les déposant dans le panier tenu par Hugo. Elle travaillait en silence, concentrée. De plus, elle ne savait pas du tout quoi dire. "Sinon quoi de neuf ?" Elle pariait n'importe quoi qu'il n'y avait rien de nouveau dans sa vie. C'était pas comme si il se passait des choses ici. À part un virus quoi. "Et sinon ta famille ?" À éviter étant donné ledit virus. Elle essaya de se souvenir de quoi elle parlait avec ses amis au collège. "Alooooors avec Thomaaaaas" Bon évitons de parler de garçons ou de filles. "J'ai eu interro en anglais, j'ai raté j'suis deg'" C'est hors-sujet. Le cerveau de Jane était en mode ultra-activité pour trouver un sujet de discussion, seulement rien ne lui venait. Elle regarda Hugo pendant quelques longues secondes, captivée, avant de détourner la tête, rougissante. Elle pria pour que Hugo ne l'ai pas remarqué, accablée. Décidément elle avait du se prendre un coup pour la tête. Jane ne comprenait pas pourquoi elle agissait comme ça, elle accusa donc la chaleur. En parlant de ça, Jane passa une main sur son front, et s'essuya sur son t-shirt, de façon peu sexy. Tant pis pour ça, elle était déjà dans un état pitoyable.
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 2 Sep - 20:31
Invité
A la recherche des baies sauvages.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard
Suite de : Le Karma, parfois, c'est cool.

- Tu n'as qu'à le garder, j'ai trop peur de l'abimer. Tu m'aides ? Avait-elle dit en s'asseyant au sol.

-Ah euh, très bien. D'accord, je vais le poser au milieu de nous deux alors.

Alors on se mis au travail. Dans le silence le plus total. C'était pesant comme situation. On était proches. On était seuls. Et pour seul bruit, il n'y avait que les oiseaux. L'un d'eux s'envola d'ailleurs d'un arbre plus loin. Mon regard le suivit jusqu'à ce qu'il disparaisse au loin.

Ce dernier glissa jusqu'à Jane, qui me fixait. Elle détourna aussitôt la tête, ce que je fis également très rapidement. M'étouffant presque avec ma salive. Depuis quand avait-je cesser de respirer au juste?

-T'as pas eu de soucis, sinon toi avec l'orage? J'ai remarqué le tas de feuilles à l'entrée.

Il avait posé la question de façon à meubler ce silence lourd. Cela entraînerait peut être une conversation. Il avait bien remarqué quelle n'étais pas bavarde et... C'était un soucis pour lui, il aimait bien parlé et détestait les silences de ce genre. Pis quelle meilleure façon de calmer les battements de son coeur en parlant de tout et de rien?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 107
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 21:10


 ❝ À la recherche des baies sauvages ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Le visage toujours caché par ses cheveux, Jane écouta la question du garçon, intérieurement rassurée de voir qu'il avait lui aussi pensé à combler le vide. Sa question était banale, mais collait elle au moins au contexte.

- Juste quelque feuilles et branches rentraient dans dans ma cabane, j'ai tout enlevé. Et toi ? demanda-t-elle en lui jetant un regard en coin.

Elle soupira, intérieurement, un peu moins oppressée par le blanc. Si la discussion pouvait durer jusqu'à la nuit, elle se sentirait mieux pour dormir. Seulement elle sait que ce ne sera pas possible. Quand ils auront finit de tout cueillir, ou du moins le maximum possible, ils rentreront au camp et se sépareront. Et bye la compagnie. Elle aurait presque préféré dormir dans la même cabane de quelqu'un. C'était surtout la nuit qu'elle se sentait seule. C'était oppressant de se réveiller dans le noir, en sueur, la respiration saccadée.
Elle tendit le bras pour mettre d'autres baies dans le panier, et toucha la main d'Hugo. Elle croisa son regard, et enleva sa main pour prendre d'autres baies l'air de rien. Son petit elle intérieur sautait presque de joie. Elle fit de son mieux pour respirer normalement, en sentant un petit frisson sur sa nuque. Décidément quelle journée... Elle était contente de la tournure qu'elle prenait, mais le malaise ne disparaissait pas. Contradictoire hein ?
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 2 Sep - 21:42
Invité
A la recherche des baies sauvages.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard
Suite de : Le Karma, parfois, c'est cool.

- Juste quelques feuilles et branches rentraient dans ma cabane, j'ai tout enlevé. Et toi ?

Après avoir mis ma poignée de fraises dans le panier, je m'allongeais sur l'herbe, les bras croisés derrière ma tête. Je poussais un long soupire de détente. Ce que j'avais mal au dos ! Je piquais une fraise du panier et la mangea avec gourmandise avant de répondre à sa question.

-Bah, mise à part mon toit, pas grand chose non.

Je me redressais doucement, m'accoudant au sol, faisant face à la belle. Je lui présentais le panier à fruits.

-Tiens. Je crois que c'était la bonne journée pour les cueillir. On peut s'autoriser à en prendre une ou deux après tout.

Mais c'est pile à ce moment-là qu'elle décida de mettre les fruits qu'elle avait recoltés dans le panier. Forcément, nos mains se touchèrent. Et ce fut le drame. Mes joues s'étaient empourprés une nouvelle fois, mon coeur avait repris sa course folle et mes yeux étaient devenus fuyants.

Je me rallongeais aussi vite que je m'étais relevé et j'avais posé mes bras le long de mon corps, tel un mort.

-Ilfaitvraimentchaudaujourd'hui.

Avait-je marmonner rapidement. Je me raclais la gorge et réalisais la bêtise que je venais de dire. Je me repris dans un rire nerveux.

-Ouais non parce qu'on est en été... Tu sais... Enfin l'été, 'fait chaud quoi. Et l'hiver, il fait froid. Enfin, je t'apprends rien... Enfin c'est...

Trop débile comme répartie. Oui. Oui. Vraiment, tu t'enfonces là.

-HUM. 'fin, tu vois...Quoi...C'est comme ça... Les saisons... Tout ça... Hm... J'ai l'air idiot, hein.

J'avais annoncé la chute d'une façon vraiment déprimée. Je me ressaisit et me mit à rire nerveusement quelques secondes avant de me calmer et de tourné légèrement la tête sur le côté.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 107
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 22:24


 ❝ À la recherche des baies sauvages ❞

Feat. Hugo Haldor ♥

 

 


Après quelques secondes à rester face au buisson pour laisser sa gêne disparaître. Un dois fait, elle se tourna vers le panier et prit deux baies, les mettant goulûment dans sa bouche avant de regarder Hugo qui venait d'annoncer quelque chose très vite. Jane se mordit la lèvre inférieur pour s'empêcher de sourire devant son malaise. Au moins elle n'avait pas ôtait la seule à être gênée. Il rigola, toujours allongée. Jane reprit une baie et s'allongea à son tour. Hugo disait des trucs sans queues ni tête mais c'est ça que Jane aimait bien. Il arrivait à la faire rigoler. Jane partit dans un rire joyeux, le regard sur les feuilles d'arbres au dessus d'elle.

- Tu me fais rire, t'es pas idiot, sourit la jeune fille en tournant la tête vers Hugo, tous deux toujours allongés au sol.

Jane de sentait bien. Elle avait oublié la fatigue, mais pas la chaleur. Tant pis, elle n'était pas réellement handicapée par ça. Elle expira longuement. Elle espérait vraiment que ce moment dure longtemps. Ça lui rappelait son petit frère, le fait d'être bien sans avoir à dire quelque chose pour combler le vide. Son petit frère lui manquait. Elle était toujours avec lui avant. Son sourire s'évanouit doucement. Merde. Merde merde merde. Elle n'aurait pas dû penser à ça. Elle tourna la tête pour qu'Hugo ne voit pas ses yeux tristes. Parce que malgré la vague de chagrin qui venait d'arriver, Jane ne voulait pas que Hugo s'inquiète pour rien. Elle préférait largement rire avec lui.
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 2 Sep - 22:39
Invité
A la recherche des baies sauvages.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard
Suite de : Le Karma, parfois, c'est cool.

Hugo senti le malaise de son amie. Il tourna tête vers elle, une petite moue accroché à son visage. Il se redressa doucement, en position tailleur, jambes croisés l'une sur l'autre. Il pencha tête sur le côté, interroger. Avait-il fait une bêtise pour la rendre aussi triste?

Il se souvenait de cet air triste cependant. Les nuits cauchemardesques de Jane avaient la même mine. Un air de nostalgie pour cette fois.

-Hé euh... Tu vas bien?

Il avança avec hésitation sa main vers son bras qu'il secoua doucement. Ce contact faisais resurgir ses rougeurs sur les pommettes, mais il était bien trop inquiet par la situation pour se soucier du reste pour le moment. Il pris un sourire qui se voulait gêné plus qu'autre chose, bien qu'il voulait détendre l'atmosphère et demanda :

-Ils sont si mauvais que ça mes fruits des bois?

Il savait évidement que ce n'était pas la raison pour laquelle elle avait pris un air maussade. Mais Hugo n'aimait pas la déprime. Il n'amait pas la tristesse et ne savais jamais quoi faire réconforter les gens. Il reprit cependant un air sérieux.

-Tu veux qu'on aille marcher? Dit moi ce qu'il t'arrive... Jane. Je suis ton ami, tu peux tout me dire.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 107
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 2 Sep - 23:32


❝ À la recherche des baies sauvages ❞

Feat. Hugo Haldor ♥




Jane ferma les yeux en le sentant se relever. Oh merde, elle avait gâché un superbe moment. Dégoûtée, elle rouvrit les yeux pour voir ceux d'Hugo fixés sur elle, brillant d'inquiétude. Il la secoua un peu et Jane se releva à son tour. Elle se mit debout avec un sourire qui se voulait rassurant, mais qui ressemblait plus à une grimace.

- J'suis désolée d'avoir gâché le moment, souffla-t-elle. Je veux bien marché par contre.

Ils se mirent en route, le panier en main. Le cœur de Jane fut réchauffé par les paroles de son ami. C'est vrai. Elle pouvait lui dire c'était pas sorcier. Et il le méritait, vraiment. Elle jeta un coup d'œil à Hugo. Il avait l'air vraiment sérieux.

- Je pensais juste à mon petit frère, ça me rend triste de l'avoir perdu. On était bien tous les deux, et ça m'a rappelé les moments avec lui. Enfin ça m'arrive moins souvent que les cauchemars mais bon. C'est tout, c'est rien. T'inquiètes pas Hugo.

Elle lui adressa un sourire franc. Elle n'avait pas beaucoup parlé mais ça faisait quand même du bien de se sentir écouté. Elle n'avait même pas besoin qu'il lui réponde. De toute façon elle était déjà assez mal d'avoir bousillé leur petit moment à deux. Elle se sentait encore plus mal de penser que la petite vague de tristesse lui permettait de rester plus longtemps avec lui.
Elle regarda autour d'elle, rassurée par la beauté de la forêt. Elle pensa quelques secondes à grimper à un arbre, mais encore une fois ça lui rappela son petit frère. Elle faillit se taper le front, mais se gifla intérieurement. Mais quelle conne, elle allait finir par pleurer. Cette journée n'était qu'un déluge de sentiments forts. Et c'était pas franchement agréable à subir à la longue. Heureusement qu'elle était avec Hugo, et qu'il la comprenait et l'écoutait. Elle tendit le bras pour lui prendre la main l'arrêta en chemin avant de laisser retomber son bras. Elle n'avait pas le courage de tenter quelque chose qui pourrait le mettre mal à l'aise comme toute à l'heure, même si ce n'était pas voulu la dernière fois.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit