AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A simple hello could lead to a million things. - Ft. Hugo Haldor

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Sep - 23:07


  ❝ A simple hello could lead to a million things. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 


Jane se baladait aux alentours du camp, près du sentier. Elle aimait bien ce coin la, c'était un bel endroit pour se balader. Elle marchait, plongée dans ses pensées. Un mouvement devant elle attira son attention. Elle leva la tête, et resta immobile. Hugo. Elle se cacha derrière un arbre, un peu paniquée. Que devait-elle faire ? S'enfuir comme il l'avait fait ? Elle avait de la chance, il ne l'avait pas repérée. Elle s'appuya contre l'arbre, avec un long soupir. Ça devait faire deux semaines ou trois semaines qu'elle ne l'avait pas vu. Depuis qu'il s'était enfuit comme un voleur, et l'avait laissé pantelante près du feu. Jane était énervée. Elle avait senti qu'il allait se passer quelque chose. Mais il était parti. Bon ça aurait pu passer, si après il ne l'avait pas évitée pendant deux semaines. Jane tenait enfin là le moyen de lui parler. Elle ferma les yeux quelques secondes et les rouvrit. Elle sortit de sa cachette d'un air décidé et se dirigea vers lui. Il ôtait dos à elle, ce qui l'arrangeait. N'ayant pas fait de bruit, elle se manifesta d'un raclement de gorge. Elle avait les sourcils froncés, la mine concentrée. Elle voulait des réponses. Mais comment allait-il réagir ? Serait-il capable de s'enfuir à nouveau ? Elle espérait que non. Elle était capable de lui en vouloir beaucoup plus que maintenant. Elle ne voulait pas l'imaginer comme ça, ni se disputer avec lui. Au contraire.

Jane avait les bras croisés sur sa poitrine, fixant résolument Hugo dans les yeux, attendant qu'il parle. Elle était énervée, oh que oui. Mais aussi triste. Elle aurait voulu que la soirée d'il y a quatre semaines se termine autrement. Ça faisait la moitié d'un mois. Une moitié de mois qui est passé lentement pour Jane. Tous les jours elle avait espérait qu'il vienne lui parler. Mais non. Et maintenant, il était là.
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 9 Sep - 23:45
Invité
A simple hello could lead to a million things
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


Deux semaines que l'on ne s'étaient pas vus. Deux semaine entières ou je l'avais... Ben ouais, disons le franchement, ignoré. Évité. Mais j'avais besoin de réfléchir dans mon coin à tout ça. Y avais eu trop de choses passées entre nous deux cet été. Et je ne voulais pas faire d'erreur. Etait-je vraiment amoureux de cette fille ? Ressentait-elle vraiment la même chose que moi ?

Je soupirais longuement en tapant avec mon couteau dans l'arbre près du sentier. Non, mais non. Je ne violentais pas sans raisons ce pauvre arbre.

J'avais besoin de recueillir de la sèvre de bouleau pour les potions de soins qu'on mettait en réserves. La sève de bouleau, mélangé a de l'eau, re-minéralise le corps de façon à fortifier et guérir les petites maladies telles que les rhumes par exemple.

Très utile pour l'automne et l'hiver et il fallait s'y préparer. On était début septembre après tout. Il fallait s'activer pour les récoltes, les équipements de survis pour l'hiver...

J'avais pas cessé de penser à elle durant ces deux semaines. C'était sûrement un signe, non ? Parfois, je l'observais de loin. Assez pour rêvasser, mais trop peu de temps pour éveiller les soupçons.

Soudain, j'entendis un raclement de gorge derrière moi. Et... Une odeur familière.

Le parfum naturel de Jane. Vous savez, on a tous un parfum naturel, qui fait qu'on sait, même aveugle, qui on a en face de nous... Ou derrière nous. Présentement...

Je frissonnais. Je ne sais pas trop si c'était d'angoisse ou de surprise, mais... Quelque part, j'étais heureux qu'elle viennes me parler. En espérant qu'elle ne soit pas trop fâchée.

Je me tournais, droit comme un piquet, le couteau toujours planté sur l'arbre. Rougissant, je souriais légèrement. Elle n'avait pas l'air contente... Ah, ça t'étonne Hugo ? J'aurais sans doutes tiré la même tronche à sa place. J'avais agi comme un goujat.

-Oh... Jane. Que... Que fait tu là... ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Sep - 0:01


  ❝ A simple hello could lead to a million things. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Hugo se retourna, tout rouge. Jane eut un petit soupire intérieur. C'est tout ce qu'il trouvait à dire. Sérieusement ? Elle roula des yeux et pinça les lèvres. Ça l'énervait encore plus qu'il fasse comme si de rien n'était. Au mois il ne pouvait pas s'enfuir à cause de l'arbre cette fois-ci.

- D'après toi Hugo ? demanda-t-elle en réussissant à pas mettre trop de ressentiment dans sa question.

Hugo lui avait manqué, bien sure. Même beaucoup manqué. Elle aurait dû lui faire un câlin, quelque chose comme ça, si la cause de la séparation était une sorte de dispute et d'un évitement venant d'une personne en particulier. Mais là, Jane avait envie de le taper voir si ça lui remettait les idées en place. Elle voulait à tout prix savoir pourquoi il était parti. Et il avait intérêt à avoir une sacré bonne raison.

Jane devait avoir un air tout à fait adorable. Elle n'avait que 14 ans mais agissait comme une mère en colère. Les bras croisés, les lèvres pincées et les sourcils froncés. Jane ne faisait pas peur, mais montrait en tout cas le sentiment qui l'habitait. Elle se demandait si Hugo allait dire la vérité, inventer une réponse, ou bien esquiver la question. Sauf qu'elle n'allait pas abandonner comme ça. Jane était bien déterminée, et essayait de partait le plus en colère possible, mais elle n'en paraissait que plus infantile et adorable.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Sam 10 Sep - 0:12
Invité
A simple hello could lead to a million things
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


- D'après toi Hugo ?

Ahah. La réponse était évidente. Bien sûr. Elle voulait sûrement savoir ce qu'il m'avait pris l'autre soir. Je savais que j'aurais du rester... Distant avec elle. J'avais paniqué ! Comme un imbécile au lieu d'attendre d'être prêt à lui dire ce que je ressentais pour elle. J'avais jouer avec le feu... Et je me brûlais.

Je passais une main dans mes cheveux en soupirant de désolation. La regardant avec le plus grand sérieux possible.

-Ok... Je sais que ce que j'ai fait... M'enfuir, tout ça, c'était pas correct... C'était pas cool, c'était pas sympa. Je suis désolé...

Ca ne suffirais pas ça. Il faudrait que j'aille plus loin dans mes réponses pour la satisfaire au vu de sa tête. Et oui... C'était le moment fatidique ou soit ça passait, soit ça cassait. Néanmoins, en aurait-je le courage... ? Non, je n'étais pas prêt, j'avais trop la trouille de tout lui dire...

-Je crois que... Je crois que c'est compliqué. Dans ma tête. J'avais besoin de réfléchir à tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Sep - 0:37


  ❝ A simple hello could lead to a million things. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Jane laissa retomber ses bras contre son corps, doucement. Effectivement que ce n'était pas correct. Jane avait été déçu du comportement du garçon. Elle avait espéré autre chose venant de lui. Elle tripota son t-shirt distraitement quand il eut fini de parler. Elle se posait pleins de questions. "Réfléchir à tout ça" ? Qu'est-ce que ça voulait dire ? Il ne voulait être son ami ? Soudain, tous les moments où Hugo avait été gêné, sur l'arbre, près du feu, le moment où il s'était penché vers elle, tout lui revint. Elle rougit très légèrement, commençant à avoir très chaud. Elle s'imaginait des choses, c'était son imagination. Hugo ne pouvait pas être amoureux d'elle. Elle était une fille tout ce qui a de plus ordinaire, et Hugo avait d'autre amis. De toute façon il ne se serait pas enfuit sinon, c'est étrange comme réaction. A moins d'être très gêné. Jane eut un soupir intérieur. Ce n'était que son imagination, pas besoin de se voiler la face plus longtemps.

Génial. Hugo lui avait expliqué des choses qui la plongeait encore plus dans l'incompréhension. Elle resta quelques secondes immobile, le regard dans le vague, perturbée, les sourcils légèrement froncés, comme en pleine réflexion. Elle décida de ne rien dire, pour ne pas s'engager en terrain glissant. Elle préféra demander :

- Tout ça ? C'est à dire ? Tu ne veux plus être mon ami c'est ça ? murmura-t-elle en le fixant, les yeux brillants.

C'est ce qu'elle pensait réellement. Il ne l'aurait pas évitée sinon. Il voulait qu'elle l'oublie, c'était ça. Il voulait qu'elle ne pense plus à lui, parce qu'il n'osait pas lui dire. Elle voulait être proche de lui, et lui ne le voulait pas. Jane baissa la tête pour se cacher derrière ses cheveux. Jane était triste. Elle espérait de ton son cœur qu'Hugo allait démentir ce qu'elle venait de lui dire, avec une raison valable et concrète, que Jane n'allait pas pouvoir ignorer. Elle espérait de tout son cœur.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Sam 10 Sep - 1:02
Invité
A simple hello could lead to a million things
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


- Tout ça ? C'est à dire ? Tu ne veux plus être mon ami c'est ça ?  

Je la regardais tristement. Parfois, elle m'agaçait avec ça. Je pensais que mes signes avaient été assez clair pourtant. Comment pouvait-elle pensé ça, alors que j'avais tenté deux fois de l'embrasser ? Que je passais le plus clair de mon temps avec elle ? Je soupirais d'agacement. Je ne voulais pas me fâcher avec elle, mais il fallait qu'elle comprenne une bonne fois pour toutes que ce n'était pas le problème.

Je posais mes mains sur ses épaules, la fixant droits dans les yeux, le cœur battant, la mine renfrogné.

-Tu dit encore des bêtises. Arrête de penser que je ne te veux plus comme amie et encore moins que tu me déranges !

Je pris un air triste cette fois-ci. Reposant mes bras le long de mon t-shirt.

-Alors quoi, qu'est-ce que tu veux ? Je ne peux pas t'en dire plus. C'est trop tôt pour moi... Je pensais pourtant que mes signes étaient clairs... Mais apparemment non...

Je tournais la tête, déviant mon regard sur une feuille qui venait de tomber au sol. Les poings serrés, je rougissais de plus belles. Je ne pouvais pas lui dire mieux que ça. Je ne pouvais juste pas... C'était trop dur. Et je ne saurais jamais vraiment pourquoi c'est tellement dur de se déclarer à quelqu'un...

Ne la voyant pas réagir, je me tournais, reprenant mon couteau en main toujours planté sur l'arbre. Je murmurais doucement, la tête baissée :

-Laisse tomber. Tu devrais sûrement partir rejoindre... Les autres.

Je crois que je venais de comprendre la chose qui me terrifiait le plus. Elle ne m'aimait pas en retour. Quoi de plus normal ? Qui aimerait un garçon aussi faible que moi. Par les temps qui court, les filles veulent de vrais hommes pour les protéger et je n'en fais pas parti, c'est moi qu'on protège. Plectrude, me protège. Et c'est une fille...

J'étais sur le point de laisser explosé la colère que je ressentais envers moi, la naïveté qui m'avait conduis à penser des choses fausses, en flot de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Sep - 23:48


  ❝ A simple hello could lead to a million things. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Jane faillit sursauter quand le garçon posa ses mains sur ses épaules. Mais elle ne disait pas des bêtises, selement ce qu'elle redoutait. Il laissa retomber ses bras et eut une moura triste. Dans ces moments là Jane avait envie de le prendre dans ses bras. Le voir triste la rendait triste. C'était bizarre mais elle n'y pouvait rien. Elle détestait le voir triste. Elle grimaça légèrement, attendant la suite. Quand elle vient, Jane fronça les sourcils. Immobile. OK... Elle avait envie de disparaître tellement elle était gênée. Elle rougit, en essayant de déterminer si elle avait bien compris ou non. Elle baissa la tête pour utiliser ses cheveux comme protection contre le regard d'Hugo. Un sourire ravit naissait sur les lèvres de la jeune fille, mais elle n'osait pas trop montrer sa joie. Les "signes", c'était bien les petites phrases et le moment où il s'est penché ? Oui ? Alors pourquoi n'était-il pas allé au bout à chaque fois ? Jane ne savait pas quoi dire. Elle était effrayée, elle ne voulait pas tout gâcher en disant quelque chose de travers. Hugo, la voyant rester immobile, prit son couteau. Non ! Elle ne voulait pas partir, loin de là. Si elle disait des bêtises, lui aussi en disait. Elle releva la tête brusquement.

- Non ! s'exclama-t-elle. Heu., je... je veux pas partir Hugo. Toi aussi t'as tout faux.

Elle tirait sur le bas de son t-shirt, les joues brulantes. Elle n'avait jamais déclaré ses sentiments, et inversement. C'était bizarre de ressentir ce genre de sentiment en pleine apocalypse. Elle n'avait que 14 ans, c'était tout nouveau pour elle. Elle prit une grand respiration et dit, très vite :

- Enfaitjecroisquejesuisamoureusedetoi.

Puis elle détourna le regard en se mordant la lèvre, les yeux grands ouverts, elle-même surprise par ce qu'elle venait de dire. Ouuuh bah bravo, au moins fallait-il qu'il est compris quelque chose. Tant pis, elle avait pas le courage de le répéter. Elle regardait une fleur qui poussait dans l'herbe, ses pétales rouges attirants le regard. Elle n'osait pas regardait Hugo, sans trop savoir pourquoi. Aux dernières nouvelles ils ressentaient la même chose l'un pour l'autre. Seulement, Jane n'était pas à l'aise avec ce genre de chose. C'était nouveau, et ça lui faisait peur. C'était absurde, c'était ce qu'elle attendait depuis quelques temps déjà, même si les deux semaines son lui lui ont mis un doute. Qui s'était évaporé sitôt qu'elle l'avait vu. Elle ne voulait pas se disputer avec lui, ne pas le voir pendant si longtemps ne lui avait pas du tout fait plaisir.
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Dim 11 Sep - 0:11
Invité
A simple hello could lead to a million things
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


- Enfaitjecroisquejesuisamoureusedetoi.

Mon couteau glissa le long de l'arbre. Mon poing serré sur ce dernier, j'allais presque faillir. Mes jambes me tenaient à peine. Je m'accrochais à ce pauvre manche désespérément. Que venait-elle de dire ? Avait-je bien compris ? Je me tournais difficilement vers elle, le regard choqué, la respiration saccadée.

Je m'approchais d'elle, lentement, n'osant pas faire de gestes brusques. Timidement, j'approchais mon visage du siens. Mes yeux se plongèrent dans son regard.

-C'est... Vraiment ce que tu ressens pour moi... ?

Dit-je dans un murmure, presque un souffle. Je n'arrivais pas à croire ce qui arrivait. Si j'avais été moins bête, on se le serait dit bien avant et tout ça n'aurait pas eu lieu. Un soulagement intense envahit mon corps et je souriais légèrement, timidement. Je lui prit une main et j'entrecroisais mes doigts entre les siens, serrant l'étreinte.

Aller, faut se lancer maintenant. C'est le moment.

-Je t'aime aussi. Jane.

Dit-je finalement en baissant légèrement mon regard. Regard qui croisa ses lèvres, plus bas et qui me donnèrent envie de pincer les miennes avec mes dents. Fermant les yeux, j'irais jusqu'au bout cette fois... Je m'approchais encore d'avantages et passant mon autre main sur sa taille, je l'approchais contre moi et déposais doucement mes lèvres sur les siennes. Un frisson m'envahit. Une chaleur étrange dans mon estomac.

On y était. Mes sentiments n'étaient plus un secret. Et je venais de vivre mon premier baiser.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 93
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Sep - 0:55


  ❝ A simple hello could lead to a million things. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Jane sentit Hugo bouger et tourna sa tête vers lui, ayant peur qu'il s'enfuit encore. Hugo s'approcha d'elle doucement, et Jane déglutit. Elle appréhendait ce qui allait se passer. Il allait faire quoi ? Juste parler ? Plus ? Jane n'en avait aucune idée, et elle n'aimait pas ça. Son coeur battait a tout rompre. Elle se mordu la langue pour éviter de faire une tête bizarre, comme un sourire crispé. Hugo était légèrement plus grand que Jane, mais sa tête était tout de même au - presque - même niveau que celle de Jane. Quand Hugo parla dans un souffle, Jane frissonna, les yeux ancrés dans ceux d'Hugo. C'était, une connexion, un truc comme ça. Jane avait déjà lu ça dans les livres. Elle n'osait pas bouger, et ne respirait presque plus. Il lui prit la main, mais cette fois-ci enlaça les doigts de Jane. Cette dernière eut un rapide coup d'œil vers les mains, un petit sourire mi-satisfait mi-gêné sur les lèvres. Elle sera un peu plus fort la main du garçon.

Hugo parla de nouveau, et le mini-Jane à l'intérieur de la jeune fille sauta de joie comme une enfant. C'était la première fois qu'un garçon lui disait ça. Elle afficha un petit sourire, les joues roses. Elle avait envie de danser, chanter ou n'importe quoi. Elle se sentait capable de tout faire. Juste grâce à deux mots. Incroyable.

Le regard d'Hugo baissa, et Jane comprit un peu en retard ce qu'il regardait. Il mit doucement une main sur sa taille et l'approcha de lui. Jane se laissa faire, hypnotisée par les yeux verts du garçon. Des yeux comme ça devraient être interdits. Il se pencha légèrement et Jane comprit. La mini-elle faisait une crise de panique, affolée de ne pas savoir comme réagir. Quand les lèvres d'Hugo touchèrent les siennes, les muscles de la jeune fille lâchèrent, abandonnant la partie. Jane avait les bras le long de son corps, comme paralysée. Bien-sûr qu'elle appréciait son premier baiser. Elle en avait rêvé quand elle était au collège. Si on lui aurait dit que ce serait avec un garçon très timide aux yeux verts et au sourire timide, elle aurait rit

Elle recula la tête, avec un sourire gênée. Elle passa sa main dans ses cheveux d'un geste presque mécanique. La main d'Hugo sur sa taille lui donnait des décharges. Est-ce que Jane était le premier baiser d'Hugo ? Ou était-elle une fille parmi tant d'autres ? Jane décida de ne pas y penser, et se concentra sur l'instant présent.

- Et depuis combien de temps ? eut-elle le courage de demander dans un murmure.
 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 




Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Dim 11 Sep - 22:07
Invité
A simple hello could lead to a million things
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


- Et depuis combien de temps ?

Depuis com... Quoi ? Mais, est-ce que c'est vraiment le genre de questions qu'on pose quand on... Rah mais le pire, c'est que j'en sais rien du tout. Je me reculais légèrement, la mine étonnée, limite choquée par la question.

-Heu... Et bien et bien j'en sais rien... Tu sais toi ?

Répondais-je nerveusement en passant ma main dans mes cheveux. Les ébouriffants encore plus. Quelques secondes passèrent à la regarder et je finis par baisser les deux bras contre mon corps.

-Bah... Je ne sais pas... Quelques mois ? Je ne sais même plus quand on est arrivé ici...

C'est vrai. Cette remarque me fit baisser les yeux tristement. Depuis combien de temps étions-nous là, dans ce camps, à repousser les attaques d'ennemis, ou sortir armés chercher de la nourriture ? Depuis combien temps, on se connait, tous ? On voyait les saisons passer, mais on ne voyait pas les jours passés. Je n'avais pas vraiment si on était lundi, ou mardi... Peut être jeudi ?

-...C'est si important pour toi ?

Finit-je par demander.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Go Habs Go - Simple Plan
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» Let Love Lead The Way [PV]
» La Dernière Maison Simple

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit