:: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu es chez toi chez moi. Ft Jane Lumbard

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 30 Sep - 11:58
Invité
Tu es chez toi chez moi.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


-Il te plaît mon lit on dirait.

Soupirais-je en voyant le cabot coucher sur mes couvertures propres. J'avais passé trois heures sur la création de son propre panier et voilà comment il me remerciait, en couchant dans mon lit. Sauf que mon coco, tu prends beaucoup de place pour un chien !

-Aller descend ! C'est mon lit ça, c'est pour les humains et toi tu as ton lit à côté, un lit pour les chiens !

Dans un léger couinement, il sauta de mon lit pour se coucher sur le siens -enfin- et me regarder avec des yeux de chiens battu. Comme s'il était inconfortable mon panier !
Je soupirais de nouveau et lui présenta mon lit en grognant.

-C'est bon c'est bon. Pas la peine de faire cette tête t'a gagné le chien.

Je m'asseyais à côté de lui sur mon plumard et commençais à lui caresser la tête doucement. J'y allais pas fort, ça ne faisait que trois semaines qu'il était guérit et que je l'avais recueillis chez moi. Il avait tellement souffert. J'ai bien cru que je n'allais pas pouvoir le sauver à un moment. Que j'allais le perdre...
Mais il avait tenu bon, c'était un guerrier mon chien. Malgré sa patte en moins, il sautillait pas mal quand même du lit au sol et du sol au lit. Pour marcher c'était un peu plus dur, forcément. Je lui avais fabriqué une patte en bois. Mais il n'aimait pas l'avoir sur lui quand il était à la maison.
J'avais d'ailleurs pour projet d'aller en ville bientôt récupéré des médicaments et de quoi lui fabriquer une patte plus fonctionnelle et plus agréable à porter.

Il y eut du bruit dehors et le chien commença à grogner. Il avait finit par s'habituer à moi, il avait compris que je n'étais pas dangereux et que je l'aidais. Et c'est pour ça que j'avais pu le ramener chez moi une semaine après lui avoir guéris sa patte. Mais autant il avait réussi à avoir confiance en moi, autant les autres... Il avait encore beaucoup de mal. C'est d'ailleurs pourquoi il restait à la maison toute la journée et qu'il ne voulait pas sortir pour le moment. Du coup on sortait que la nuit, quand tout le monde dormait...
Il avait forcément dû appartenir a quelqu'un peu de temps avant moi pour que je puisse le domestiquer aussi vite. Pensé ça me dérangeait un peu. Et si son ancien maître revenais me le prendre ? Je n'aimais pas cette idée, je m'étais attaché à ce chien...
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 97
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Sep - 19:10


❝ Tu es chez toi chez moi. ❞

Feat. Hugo Haldor ♥





Jane s'ennuyait profondément. Apparemment ce jour là personne n'était malade ou blessé. C'était une bonne nouvelle mais bon, Jane restait assise dans sa cabane, le regard dans le vide. Elle était plongée dans ses pensées, dans son petit monde à elle. Elle secoua la tête au bout d'un long moment, avant de pousser un long soupire presque interminable. C'était une longue journée, celles qui n'en finissent jamais et où les heures passent au ralentit. Jane se mit sur ses pieds, décidée à faire quelque chose. Elle grimaça en jetant un coup d'oeil circulaire à sa chambre. Elle n'avait qu'à la ranger un peu, ça ne ferait de mal à personne. Elle s'épousseta un peu avant de s'approcher d'un coin où s'accumulaient un tas de choses, qui prenaient d'ailleurs la poussière. Décidée, Jane s'avança vers ses affaires.

Au bout d'une bonne heure sa petite cabane était rangée. Pas parfaitement : Jane aurait aimé avoir un plumeau pour enlever la poussière qui restait dans la cabane. Mais bon, tant pis, elle devait faire sans. Elle pensa alors à Hugo. Mais oui ! Pourquoi n'était-elle pas allée le voir ? Elle se tapa le front doucement, toujours pas habituée d'être encore plus proche d'Hugo qu'auparavant, et se sortie de sa cabane. Elle fut un instant éblouie par la lumière du jour, puis chercha Hugo du regard dans le camp. Elle fronça les sourcils quand elle ne le vit pas et se dirigea donc vers la cabane du garçon. Elle s'en approcha le sourire aux lèvres, contente de le voir pour la première fois de la journée. Elle se mordit la langue pour essayer de faire disparaître le sourire idiot de ses lèvres, sans succès. Elle accéléra un peu pour arriver plus rapidement chez Hugo, puis s'arrêta devant la porte en entendant un grondement sourd. Elle fronça les sourcils et ouvrit la porte. Elle s'arrêta net, surprise. Un chien l'attendait derrière la porte, les babines retroussés. Elle fit un pas en arrière, crispée.

- Merde.


Le chien la fixait tellement méchamment que Jane fut tentée de s'enfuir. Elle se rappela qu'Hugo devait aussi se trouver dans la cabane et essaya de l’apercevoir dans la cabane. Elle se racla la gorge sans pouvoir détacher son regard du chien.

- Hugo ? Hum t'es là ?





© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Ven 30 Sep - 21:21
Invité
Tu es chez toi chez moi.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


Le chien avait bondit du lit alors que la porte s'ouvrait, avec un tel élan qu'il m'avait également fait tomber du matelas. Le temps que le réalise ce qu'il se passait, il était déjà en train de grogner après Jane qui venait d'entrer.

Pris de peur qu'il la morde, je sautais sur le cabot pour l'empêcher d'avancer plus. J'avais pris le risque de me faire mordre aussi, je sais, mais la peur parfois, ça rend stupide. Heureusement pour moi, il n'en fit rien, peut être un léger sursaut à mon contact, il n'avait pas l'habitude que je sois si proche de lui.

-Ja..Jane !

Dit-je surpris en la voyant au pas de la porte. Reculant, j'ordonnais au chien de faire de même d'une voix ferme le doigt pointé vers mon lit. Il boita jusqu'aux pieds de ce dernier, en jetant des coups d'œil mauvais à Jane.

-C'est pas encore ça, mais il commence à m'obéir un peu...

Soufflais-je en m'approchant de la jeune fille, sans doute térrorisée par cet accueil non chaleureux. Je lui souris et lui pris la main.

-Tu ne risque rien, il ne bougera pas de son coin. Je l'ai récupéré dans les marécages il y a peu près trois semaines. Il était blessé et j'ai fini par le soigner et l'adopté avec... Euh peu importe. Je lui ai pas encore trouver de nom.

Expliquais-je en l'entraînant dans la petite pièce et lui montrant de la main sa patte en moins. Je passais ma main dans les cheveux en lâchant celle de Jane et me tournais de nouveau vers elle en souriant.

-Il n'aime pas trop les visites... Il faut qu'il s'habitue. Mais il n'est pas méchant... Au fait ! Tu voulais quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 97
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Sep - 22:28


  ❝ Tu es chez toi chez moi. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Là chien recula grâce à l'ordre d'Hugo, et Jane se détendit petit à petit. Elle remarque sa patte blessée quelques secondes avant qu'Hugo la pointe du doigt. Il avait pris la main de Jane et cette dernière affichait un petit sourire, en essayant de se remettre de ses émotions. Elle regardait le chien du coin de l'œil, un peu paniquée à l'idée qu'il lui saute dessus. Elle tenait à rester entière, tout de même. Elle serra la main du garçon un peu plus fort en voyant le regard méchant du chien. Elle n'avait pas l'habitude qu'un animal ait envie de lui sauter dessus. Elle se laissa entraîner par Hugo à l'intérieur et sourit un peu plus quand il se retourna vers elle et posa sa question. Elle avait juste envie de le voir, il fallait une raison autre ou pas ? Elle afficha un petit sourire et fixa ses pieds.

- Non pas spécialement, je voulais juste te voir. C'est grave ? demanda Jane, les joues roses.

Elle releva la tête et regarda le chien. Elle avait toujours adoré les animaux, et ne pas pouvoir approcher le chien l'attristait légèrement. Elle se mordit la langue en réfléchissant puis regarda Hugo.

- Tu crois que je peux l'approcher ou pas ?

Elle avait vraiment envie de pouvoir approcher le chien, c'était un peu blessant qu'un animal la déteste. Mais elle le comprenait : le chien avait une patte en moins, sûrement traumatisée par toute son histoire personnelle. Jane était toujours étonnée que les animaux aient réussi à survivre à l'épidémie. Elle-même avait eut du mal alors qu'elle recevait l'aide des autres forestiers. Elle était impressionnée que ce chien ne soit pas mort, par manque de nourriture ou autre. Hugo était son sauveur en quelque sorte. Elle regarda Hugo avec une pointe d'admiration.

- Parce qu'il est vraiment mignon ce petit chien.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Sam 1 Oct - 1:14
Invité
Tu es chez toi chez moi.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


-Petit ?

Dit-je en explosant de rire. Il fallait voir la taille de ce molosse ! Un labrador croisé chien des montagnes peut être bien. Un gros chien bien en muscles mais, à poils très court malgré tout. Il était tout noir, avec une tâche blanche sur le museau. Un museau assez allongé d'ailleurs qui faisait penser à un loup.

-Crois moi que le jour où j'ai croisé sa route, j'ai pas pensé une seconde que c'était un petit chien mignon !

Ajoutais-je en traînant Jane avec moi pour m'asseoir sur le lit. Le cabot tout près, nous suivais d'un regard inquiet. Il ne grognait plus mais, restais sur ses gardes et on pouvait sentir qu'à la moindre approche de la part de Jane, ou au moindre mouvements brusques, il tenterait de fuir ou de mordre.

Je m'asseyais donc sur le matelas et pris Jane par la taille, elle était encore debout en face de moi. Je souris timidement en plongeant mon regard dans le sien.

-Je suis content de te voir.

J'eus un hoquet joyeux et gêné quand je sentais mon cœur battre un peu plus vite qu'à la seconde précédente et décida de reporter mon regard sur mon chien.

-Je suis sûr que si tu restes un peu ici, il s'habituera à ton odeur et ta présence, il verra que tu n'es pas une menace et peut-être que d'ici que tu partes, il te sera possible de l'approcher un peu plus... Quand je l'ai trouvé, il a faillit m'attaquer tu sais, il était en très mauvais état. J'ai dû l'attacher pour le soigner correctement sans prendre de risques. Il n'a pas aimé. Il m'a fallu une bonne semaine pour qu'il comprenne que je ne lui voulait pas de mal, après quoi, il a vite compris qu'avec moi, il avait à manger et de quoi marcher...
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 97
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Oct - 17:56



❝ Tu es chez toi chez moi. ❞

Feat. Hugo Haldor ♥





Jane se laissa emporter par Hugo jusqu'au lit, sur lequel il s'assit, près du chien. Jane se mordit la lèvre pour ne pas grimacer, apeurée d'être si proche de la bête qui avait voulu lui sauter dessus quelques instants auparavant. Hugo déposa ses main sur la taille de la jeune fille, ce qui la sortit de ses pensées. Elle baissa légèrement la tête pour pouvoir le regarder dans les yeux, un sourire s'épanouissant sur son visage. Elle aussi elle était contente de le voir, et ça se voyait : ses yeux pétillaient et son sourire s'étalait sur ton son visage. Elle fit un tout petit pas pour être contre les genoux du garçon, toujours aussi surprise de ressentir comme des fourmis dans son corps là où Hugo la touchait.

Hugo détourna le regard vers le chien, et Jane fit de même quelques secondes après lui, avec un petit sourire. Elle se sentait tellement heureuse dans les moments comme eux, juste avec lui. Enfin aujourd'hui c'était différent : il y avait le chien. D'accord, il n'était pas si petit que ça, mais bon, il n'en était pas moins mignon aux yeux de Jane.

- Mais au final il t'apprécie, c'est le principal. Tant qu'il essaye pas de te mordre tout va bien de mon côté,
sourit-elle.

Elle tourna sa tête vers Hugo pour le regarder dans les yeux. Son sourire à elle n'avait pas disparu, toujours aussi visible et montrant à quel point elle était joyeuse.

- Ça te dit si on essaye de lui trouver un nom ?


Elle réfléchit quelques instants, le regard perdu dans le vague, avant de se re-concentrer sur le garçon en face d'elle.

- Un truc original, hein, pas Rex ou un truc comme ça. T'es d'accord ?
demanda-t-elle avec un grand sourire.

Comment lui résister ?




© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Dim 2 Oct - 19:05
Invité
Tu es chez toi chez moi.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


Elle avait un air tellement mignon. J'observais chaque détail de son visage. Sa petite fossette sous l'œil quand elle souriait de bonheur, ses légères rougeurs quand elle était timide ou agacée, son nez, petit, rond, légèrement pointu...

J'osais parfois descendre légèrement le regard vers son corps tout entier. Fine, élancée, légère. Je ne m'y attardais jamais vraiment, mais quelques formes commençais à apparaître et je me sentais idiot de le remarquer chaque fois.

Pourtant, c'était naturel.

-Hum. Ouais, ok, pourquoi pas ça peut être amusant. J'avais pensé à l'appeler Jack en fait... Ca me plait bien.

Je tendais une main vers la bestiole couchée au sol, nous observant toujours. Il renifla cette dernière et émit un léger couinement vexé avant d'aller se coucher plus loin. Il n'aimait vraiment pas voir du monde... Et encore moins que je force la voix avec lui.

-Quel sale caractère !

Lançais-je au chien à travers la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 97
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Oct - 22:01


  ❝ Tu es chez toi chez moi. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Jane regarda le chien s'en allait plus loin d'Hugo avec un sourire qui se termina en rire. Le visage légèrement énervé d'Hugo ne faisait qu'augmenter son fou-rire. La réaction du chien avait été d'un petite méchanceté qui faisait rigoler Jane. Elle finit par se calmer, les joues rouges.

Jack. Jane n'était pas convaincu par ce choix de prénom. Jack n'était pas le prénom originale auquel elle s'attendait. Elle fit une moue déçue, montrant ouvertement qu'elle n'était pas d'accord avec son choix. En même temps elle n'allait pas être d'accord avec Hugo sur tout, bien qu'elle l'aime énormément.

- T'es sûr ? On peut pas l'appeler avec un peu plus rare que Jack ? demanda-t-elle comme si elle boudait.

Elle n'avait même pas tenu dix secondes avec son expression boudeuse qu'elle pouffa, retrouvant son sourire heureux. Faire comme si elle n'était pas contente avec Hugo en face n'était pas possible, surtout que Jane avait énormément de problèmes pour mentir, surtout aux gens qui lui tenaient à cœur.

- Moi j'avais pensé à Kota. Ou Wink, j'aime beaucoup Wink.

L'idée d'embrasser Hugo passa dans sa tête et y resta quelques secondes avant de s'évaporer. Elle aurait eu plus de courage et moins de timidité elle l'aurait fait, parce que c'était normal dans un couple non ? Étouffant un soupir, Jane se contenta de prendre les mains d'Hugo dans les siennes, en commençant à avoir les jambes engourdies à force de rester debout sans bouger.

 


 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia
 




Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
avatar
Dim 2 Oct - 22:17
Invité
Tu es chez toi chez moi.
feat. Hugo Haldor & Jane Lumbard


Quoi ? Pourquoi elle riait ? Jack n'était pas si affreux... hé attend, c'est de mon autorité qu'elle riait ? Je me relevais et resserrais mes mains dans les siennes, face à elle, j'abordais un air que je voulais sérieux, mais qui en réalité, ressembla plus à un rire masqué.

-Ce n'est pas drôle, il est vraiment têtu tu sais...

Je regardais ses yeux verts et m'y enfonça tendrement. J'aurais pu l'embrasser. Encore. Mais je ne sais pas, ça me perturbait d'y penser et de toute façon je n'allais pas tarder à me mettre à bafouiller si j'osais me rapprocher plus. Depuis notre premier baiser, je n'avais pas vraiment retenté l'expérience. C'était stupide, on était ensemble maintenant. Mais j'avais encore... Peur ?

-Non vraiment... Jack j'aime bien. J'avais pensé à Spike aussi...

Dit-je en m'éloignant d'elle. Je lançais un morceau de pain au cabot et soupirais en me grattant la tête.

-J'espère qu'il finira par s'adapter à la vie ici. Tu sais ce qu'il me terrifie le plus ?

Je m'étais retourné, un air triste sur le visage cette fois.

-Qu'il s'en aille... J'veux dire, qui sait s'il n'a pas un maître qui le cherche ? Ou encore, s'il est vraiment heureux avec moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jane Lumbard
“My wørst enemy is my memøry.” ∞
avatar
avatar

Citation : "La lune est froide mais vient réchauffer mon âme la nuit."
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Forestiers
Messages : 97
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 3 Oct - 20:45


 ❝ Tu es chez toi chez moi. ❞

 
Feat. Hugo Haldor ♥

 

 



Hugo se releva, très proche de Jane, et la jeune fille brune sentit son petit cœur s'accélérer, comme à chaque fois que le garçon se trouvait à moins d'un mètre d'elle. Les yeux du garçon la fixaient, et elle aussi finit par planter ses yeux dans les siens. Il ouvrit la bouche et Jane ne put s'empêcher de sourire, s'empêchant presque de rire. Il finit par se détourner d'elle, et Jane lâcha donc ses mains. Elle regarda Hugo lancer un bout de pain au chien, puis le garçon qui semblait pensif.

- Il ne s'en ira pas. Les chances que son maître soit encore en vie sont extrêmement faibles,
dit-elle avec un sourire rassurant. Et t’es adorable, pourquoi il ne t’aimerait pas ? Tu lui as sauvé la vie quand même. T'en fais pas Hugo.

Elle n'aimait pas voir Hugo avec cette mine triste. Elle préférait quand il était gêné, ça le rendait mignon. Ou quand il souriait, ça la faisait sourire en retour. Elle regarda le chien, plongée dans ses pensées. Elle ne savait pas comment changer les idées du garçon pour qu'il arrête de se polluer le cerveau avec ces idées noires. Elle pinça ses lèvres, très concentrée. Autant abandonner l’idée de chercher un prénom pour le chien, les deux adolescents n’étaient pas d’accord, et de toute façon c’était à Hugo de l’appeler comme il le voulait, c’était son chien.

- Je peux l’approcher maintenant tu crois ?


Il ne lui restait que l’envie de caresser le chien, une boule de poile. Les animaux de compagnies n’existaient plus maintenant, et ce chien était comme un petit fragment de la vie d’avant l’épidémie.

 

 

 
© Code de Phoenix O'Connell pour Never-Utopia



Merci Hugo ♥
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  SuivantVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» visite chez le gynéco
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !
» L'on n'est jamais mieux que chez soi!
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Choix de l\'épée, notamment chez les Dúnedain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Partage & détente
 :: Les archives :: Les vielles histoires :: Août 2021
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit