:: 
Doreodan
 :: Doreodan :: Le centre-Ville Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mais qu'est-ce que je fous là encore ..? [Azur]

avatar
avatar

Citation : Laisse-moi crever dans cet enfer une bonne fois pour toute.
Liens : Retrouve mon l'histoire, mes connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Oseras-tu ? (8
Groupe : Solitaires
Messages : 92
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Déc - 18:18

    C'était rare, mais il arrivait à Connor de se joindre au groupe de Zonards qui allait en ville. Histoire qu'ils lui doivent quelque chose en retour, puis histoire de faire des réserves pour lui aussi, Aïko aidait bien. Le jeune homme avait trouvé un vieux sac qu'il pouvait accrocher au dos du canidé, et permettait ainsi de porter plus de choses plus longtemps. L'adolescent marchait à l'arrière du groupe, il fermait la marche avec son compagnon habituel, une lance où un couteau était accroché un bout, et du barbelé tout autour, autant dire que si des groupes ennemis essayaient d'approcher et de les voler ils s'en sortiraient avec beaucoup beaucoup de plaie, voire le tétanos peut-être. Les solitaires désespérés et morts de faim pouvaient devenir particulièrement violents et prêt à tout pour voler, alors autant prendre ses précautions, et inspirer la peur de loin, de très loin. Ça, Connor l'avait appris il y a très très longtemps. Parce que bon, on ne pouvait pas dire que sa taille aidait à inspirer le respect ou la crainte. Il devait le faire par la force, et ça, il n'en manquait pas. Pour tout dire, s'il avait été le plus vieux du groupe, on ne l'aurait pas cru. Il n'était certes pas le plus petit du tous, mais on ne lui donnerait pas dix huit ans, plutôt seize à tout casser. Il se fondait assez bien dans la masse, par contre, tellement bien que comme toujours aucun gamin ne venait lui parler, et c'était très bien ainsi. Mouais, Connor n'étais jamais vraiment d'humeur à faire la causette à quelqu'un, on pourrait le prendre pour un fou à parler de temps à autre à Aïko, mais au fond, dans ce monde, n'était-il pas plus sage de faire confiance uniquement aux animaux plutôt qu'aux derniers humains ..? Il se le demandait toujours.
    Les pas des enfants s'entendaient sur le béton, certains osaient rire, ils parlaient comme si c'était la chose la plus naturelle du monde, ce qui avait tendance à lui taper sur les nerfs. Ils ne pouvaient juste pas la fermer trente secondes ? Ils jacassaient comme si c'était une balade digestive en plein milieu de l'été alors qu'ils passaient à côté de plein de choses qui pouvaient leur être utiles !.. Et comme aucun du groupe n'avait l'air intéressé, Connor se contentait de mémoriser où il les avait vus, en se disant qu'il y retournerait plus tard, sans rien laisser transparaître sur son visage. Non, le problème était différent. A force de parler de tout et de rien, ils finissaient pas réellement ralentir comme si c'était une petite promenade, et cela commença à devenir vraiment ennuyeux pour Connor, qui perdit petit à petit son sang froid. Bien, d'accord, finalement, il allait peut-être se barrer plus vite que prévu. La patience était à revoir avec le jeune homme. En levant les yeux au ciel, il accéléra et siffla à Aïko de le suivre. Puis, maladroitement, il marcha sur le pied d'une jeune fille blonde qu'il ne connaissait pas. Son attention ne fut pas accrochée plus que cela à ce petit détail insignifiant et il lâcha un "désolé" à peine audible et absolument pas sincère, sans même se retourner. Le chien lui suivit en trottinant, et ils s'éloignèrent de route, en route pour retourner à son chez-soi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Citation : Il n'y a pas de soleil sans pluie
Liens : Retrouve l'histoire de mon personnage, ses connaissances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Défie moi !
Groupe : Zonards
Messages : 48
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Jan - 17:37
Mais qu'est-ce que je fous là encore ..?

ft.

Comme à son habitude, Azur ne faisait que suivre le mouvement. Elle n'était pas vraiment pour les actions des membres du groupe des Zonards, mais elle ne montrait rien de tout cela. Elle savait que si elle laissait libre cours à sa pensée, elle se ferait rejeter après, et peut-être même tabasser. De toute façon, ils n'auraient probablement pas pris au sérieux une fillette qui communiquait avec un carnet de notes. C'est pour cela qu'aujourd'hui, elle suivit le groupe qui se rendait en ville. Toujours toute seule, la muette se mettait toujours à l'arrière de la joyeuse troupe, comme quelqu'un qui se met toujours au fond de sa classe en cours. Elle regardait tristement autour d'elle le paysage dévasté en se remémorant des vieux souvenirs, mais s'interrompant souvent dans sa rêverie de peur de perdre les autres de vue et de se retrouver toute seule. Et si elle avait rejoint la bande d'enfants, c'était bien pour ne pas rester seule.

Alors qu'elle se demandait au final pourquoi les autres enfants se rendaient en ville sans faire attention aux ressources qui auraient pu leur être utile, elle sentit que quelqu'un lui écrasa maladroitement le pied. La blonde aurait voulu dire "aïe", un réflexe que tout le monde avait, mais elle se contenta d'ouvrir très légèrement la bouche en déplaçant son pied. Elle se tourna vers la personne qui venait de lui marcher sur le pied. Plus par réflexe que pour être chose, elle lui chuchota presque un "désolé" tout en continuant sa route, route qui ne suivait absolument pas celle des autres enfants du groupe suivi d'un chien. Azur aurait voulu l'arrêter en lui disant "hey, attends, où tu vas ?", mais pour des raisons évidentes, c'était impossible pour elle. Elle hésita. Devait-elle le suivre pour savoir ce qu'il faisait ou le ramener ? Ou bien devait-elle juste faire comme si elle ne l'avait pas vu et se mêler de ce qui la regarde ? Finalement, elle choisit d'écouter la première voix de sa tête. Elle le suivit, sans pour autant se vouloir discrète, tout en restant à une bonne distance du duo, probablement par peur d'une éventuelle réaction de la part du chien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
avatar

Citation : Laisse-moi crever dans cet enfer une bonne fois pour toute.
Liens : Retrouve mon l'histoire, mes connaisances, tu peux aussi me défier à cet endroit : Oseras-tu ? (8
Groupe : Solitaires
Messages : 92
Succès :
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 27 Mai - 10:04
Connor remarqua immédiatement les bruits de pas derrière lui, malgré les rires des zonards. Ce n'était pas discret du tout, en même temps. Aïko tournait la tête à plusieurs reprise pour observer la personne qui les suivait. Le jeune homme, lui, se dit qu'il pouvait les suivre (il désignait effectivement l'individu par un "il" parce qu'il ne s'était même pas retourné pour voir si c'était une fille ou un garçon, ce dont il n'avait rien à curer) en se disant que soit il finirait par se lasser d'être là derrière, soit Connor se débrouillerait pour le semer, ce ne serait pas trop compliqué. Pourtant, la patience du jeune homme fut encore son gros défaut, et après quinze minutes de marche il en eut assez d'entendre le son d'une semelle raclant le goudron. Il s'arrêta brusquement, et se mit en face de la personne qui le suivait, sans vraiment la craindre parce que si elle avait voulu l'attaquer elle l'aurait fait depuis longtemps. Non, en fait c'était une jeune fille, beaucoup plus jeune que lui en tous cas, des traits innocents, de longs cheveux blonds et de deux grands bleus. Elle s'était beaucoup éloignée du groupe maintenant et eux aussi avait dû avancer, sans un très bon sens de l'orientation elle ne les retrouverait pas de sitôt. Alors qu'est-ce qu'elle foutait ici ? En vérité, et pour toute franchise, Connor était surpris de rencontrer un visage féminin, il se serait plutôt attendu au colosse de la bande venu dans un lieu retiré pour régler des comptes. Mais non.
Elle n'avait pas l'air menaçante, avait-elle des armes sur elle ..? C'était toujours mieux chez les zonards, constitué essentiellement d'enfants pas toujours sympathiqe (euphénisme bien présent, et même une pointe d'ironie dans le coin du cerveau du Connor). Parfois il se demandait comment les enfants les plus... enfantins ? pouvaient survivre dans ce milieu. Comme la fille en face de lui, qui paraissait plus chétive qu'une boule de muscle, de sa position.
Connor s'avança brusquement vers elle, décidé à savoir pourquoi elle le suivait de la sorte. Il se planta devant elle, en même temps que sa lance de barbelés et il la dévisagea de toute sa hauteur (c'est à dire de pas très haut parce qu'ils faisaient presque la même taille).

- Qu'est-ce que tu fous là ? Pourquoi tu me suis ? T'as rien à faire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Hélias & Alejandro ♠ « Mais qu'est-ce que tu fous là, mec? »
» Mais qu'est-ce que je fous là ?!!
» "Mais qu'est-ce que je fous là ?" [PV Takeshi]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Doreodan
 :: Doreodan :: Le centre-Ville
-
Sauter vers:
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit